Consultation individuelle - Espace Galilée® Espace Avalon - Espace Carrel® - R.P. Joseph Carrel (Galilée)® - Tania - Irame - Marie-France Carrel - Route de Raisse 30 - CH-2855 Glovelier - +41 32 426 43 37 - Boulevard de Pérolles 57 - CH-1700 Fribourg - Chemin des Morettes 3 CH-1867 Ollon +41 26 424 24 01 - +41 79 763 28 08 - +41 79 327 94 65

Espace Carrel & Espace Avalon
Aller au contenu

Consultation individuelle

Dossier Guérison
Spécialisé dans le domaine des mémoires de l'âme dans les cellules humaines, je conseille laséance individuelle, pour un soutien efficace, il est souvent nécessaire de vous aidez à identifier et supprimer les cycles négatifs se produisant dans votre vie (les fameux Cycles Biologiques Cellulaires Mémorisés du Cerveau (CBCMC) ou programmations du cerveau à dates fixes d'événements répétitifs indésirables ; cette méthode scientifique simple mise au point par Marc Fréchet). Rappelons que le cerveau contrôle à la fois votre physiologie consciente et inconsciente en effectuant à tout instant des milliards de recoupements, d'opérations d'analyse en comparant des situations passées à celle actuelle ou en se projetant dans le futur pour prendre les décisions nécessaires lorsque le corps est dans une situation périlleuse, en visant d'abord la survie de l'espèce, puis la survie de l'individu pour une durée la plus longue possible.

La consultation peut également nous conduire à dresser ensemble votre génosociogramme (Anne Schutzenberger inventeur du concept de psychogénéalogie, pionnière en psychodrame et psychologie sociale, ou génogramme) (psychogénéalogie suivant la méthode d’Anne Ancelin Schützenberger) pour arriver à stigmatiser et annuler les répétitions transgénérationnelles indésirables. De la sorte, elles guérissent tout à fait sur tous les plans à leur rythme et en douceur. Le génosociogramme est l'outil principal qui permet de mettre en évidence les phénomènes de répétition: les accidents, les maladies, les deuils non résolus, les non-dits, les syndromes de double anniversaire, les mythes familiaux.

Grâce à ces différents outils, l’on peut s'apercevoir que l'origine d'un malaise ou d'un mal-être se distingue dans la famille, dans la cascade répétitive des programmations du cerveau, sans omettre ce qui l'a déclenché et programmé dans votre vie. J’offre des outils précis et efficaces pour que vous-même fassiez un travail sur votre passé et que vous vous en dégagiez en toute liberté, en utilisant immanquablement de façon efficace les fructueuses et libératrices découvertes mises à votre disposition.

La vie est une succession d'instant de survie que le cerveau des êtres vivants traite à chaque instant en analysant des milliards d'informations internes et externes, pour choisir la meilleure décision instantanément. 
Les bonnes et mauvaises expériences permettent de déterminer le programme biologique de survie adapté à la situation, et c'est ainsi que les espèces ont pu survivre sur des millions d'années en échappant aux prédateurs et en satisfaisant leurs besoins vitaux et en perpétuant l'espèce. S'il y a un feu dans la savane ou une importante sécheresse, tous les animaux, prédateurs et proies mettent en second plan leur instinct de survie personnel, pour l'instinct de survie de l'espèce. Ils marquent une trêve, pour prendre la fuite côte à côte, ils boiront ensemble dans la même mare, ce qui est important pour les uns et les autres, c'est de rester en vie. Les lions savent que s'ils ne laissent pas l'antilope se désaltérer, elles mourront et eux n'auront rien à manger demain. Dès que le danger est écarté, l'instinct personnel du prédateur passe en premier plan. Tous les êtres vivants s'organisent en termes biologiques de survie.

La représentation actuelle du génogramme a été mise au point par Murray Bowen (1984), thérapeute familial américain, qui a évolué dans la mouvance de l'Ecole de Palo Alto (Mental Research Institute). Elle comprend les noms, âges, dates de naissance/mort, de mariage/séparation/divorce des différents membres de la famille, ainsi que toute l’information susceptible d'avoir joué un rôle important dans l'histoire familiale. Le génogramme permet de visualiser rapidement la constellation familiale, d'observer des répétitions de ce que Bowen appelle des "patterns familiaux", de faire des hypothèses concernant les liens entre les difficultés actuelles du patient et son histoire familiale, et de mettre en œuvre les moyens pour y remédier. Il constitue également un outil clinique, dans la mesure où sa réalisation avec le patient permet à celui-ci de repérer les répétitions à l'œuvre dans l'histoire familiale, les transmissions transgénérationnelles, les zones obscures, les secrets, les non-dits...






Sources : Les travaux du Dr Hamer, du Dr Claude Sabbah, du Dr Marc Fréchet, du Dr Robert Guinet, de Josie Kromer et d'Anne Ancelin
Retourner au contenu