Rythmes d'identité - Espace Galilée® Espace Avalon - Espace Carrel® - R.P. Joseph Carrel (Galilée)® - Tania - Irame - Marie-France Carrel - Route de Raisse 30 - CH-2855 Glovelier - +41 32 426 43 37 - Boulevard de Pérolles 57 - CH-1700 Fribourg - Chemin des Morettes 3 CH-1867 Ollon +41 26 424 24 01 - +41 79 763 28 08 - +41 79 327 94 65

Espace Carrel & Espace Avalon
Aller au contenu

Rythmes d'identité

Dossier Guérison > Déroulement de la Séance

La date de conception déclenche des rythmes d'identité, tandis que, lorsque vous naissez,  vous prenez un sens, et la naissance devient date anniversaire de la date d'autonomie. Par ailleurs, vous êtes davantage reliés à la mémoire des membres familiaux qui sont nés ou décédés à la même date que celle de notre conception ou bien si vous êtes nés à la même date que celle de leur naissance ou décès.

Un événement très douloureux peut vous faire basculer sur un court instant en mini-maxi-schizophrénie ("surdité" psychologique), dans un autre champ de conscience pour échapper à cette petite partie de vie traumatisante, le cerveau envoie dans l'inconscient, l'information sur-stressante sur une "cassette". Parfois, vous restez hermétiques à certains sujets en relation à un évènement que le cerveau a occulté, la mini-maxi-schizophrénie est très puissante. La thérapie consistera à la faire remonter à la conscience, en la débarrassant de tout son stress.

Tant que vous "ruminerez" votre passé conscient, vous ne guérirez pas, il faut à un certain moment faire remonter à la conscience ce 2 % inconscient qui met en route la "cassette". Avoir la connaissance ne suffit pas si vous ne rapprochez pas les différents éléments de notre vie, systématiquement à des dates précises, vous "rechutez" ; dès que vous les reconnaissez, la "cassette" se déprogramme, du fait de cet éclairage nouveau sur les épisodes de votre vie.


Vous ne faites qu'exécuter le sens d'un projet familial, vos maladies, vos échecs ne nous appartiennent pas, il vous faut lâcher ces valises transgénérationnelles, trop lourdes à trainer pour ne conserver que votre héritage bénéfique. Même si vos déboires, vos maladies vous viennent de votre clan familial, il n'y a pas de coupables car personne n'a agi en conscience, de façon intentionnée. La prise de conscience de ces cycles biologiques cellulaires mémorisés, des atomes crochus inconscients... conduit à annuler ces mémoires négatives dans vos cerveaux.

Chaque espèce animale se sert de sa performance pour échapper à ses prédateurs ou pour chasser (le lion va se servir de sa puissance musculaire ; l'aigle, de sa vue perçante ; le singe, de son agilité ; le poisson, de la nage...) pour les humains, c'est la pensée qui est hyper-développée. Si vous apprenez de très mauvaises nouvelles, vous allez les ressasser toute la journée, et de ne pas dormir la nuit parce que vous serez inquiet, stressé... vous ne serez pas malade pour autant, cela reste un conflit psychologique. D'ailleurs, il suffit que ces problèmes trouvent une solution, pour que les perturbations disparaissent. Donc, le cerveau n'intervient pas tant que les fonctions vitales ne sont pas en danger, il vous laisse le temps de trouver une solution. L'impact de vos pensées reliées à votre réalité ou à votre imaginaire, influence énormément votre quotidien. Pourtant, tant que vos pensées ne sont pas exécutées, elles n'ont aucun poids car elles sont restées au stade de projets, elles sont souvent oubliées ; mais, une fois réalisées, elles sont dans une réalité biologique.


Sources : Les travaux du Dr Hamer, du Dr Claude Sabbah, du Dr Marc Fréchet, du Dr Robert Guinet, de Josie Kromer et d'Anne Ancelin

Retourner au contenu